Logo Relaxsyn


Pour mieux s’oxygéner à domicile : le bol d’air Jacquier



Pour mieux s’oxygéner à domicile : le bol d’air Jacquier
2018-05-24Pour mieux s’oxygéner à domicile : le bol d’air Jacquier

Louez votre bol d’air Jacquier avec RELAXSYN

La respiration, source d’énergie vitale.

Pourquoi utiliser le bol d’air Jacquier ? 
Notre corps peut subsister plusieurs semaines sans manger, quelques jours sans boire, mais il lui est impossible de cesser de respirer. La respiration est à l’origine de l’énergie indispensable au fonctionnement des nos organes et au métabolisme de notre corps, c’est à dire à l’ensemble des réactions chimiques qui permettent le renouvellement des cellules et l’entretien de la vie. Au cœur  des tissus, l’oxygène participe à la transformation en énergie du glucose issu des aliments.

L’inspiration et l’hémoglobine

L’air qui nous entoure contient environ 21% d’oxygène. A l’inspiration, l’air pénètre dans les voies respiratoires au sein de nos alvéoles pulmonaires. Les poumons renferment 300 à 450 millions de ces minuscules sacs aux parois extrêmement fines représentant une surface de 100 m². Dans le sang, plus de 95 % de l’oxygène se fixe sur l’hémoglobine (protéine des globules rouges) qui lui sert de transporteur. L’hémoglobine libère cet oxygène qui pénètre alors dans les cellules. En échange, elle capte le gaz carbonique, déchet de la respiration cellulaire et le transporte jusqu’aux poumons où il est éliminé dans l’air expiré.

Les polluants de la vie urbaine / industrielle

Les polluants présents dans l’atmosphère réduisent la quantité d’oxygène disponible dans les tissus. En tapissant les voies respiratoires, ils freinent les échanges gazeux. Certains d’entre eux, comme le monoxyde de carbone, vont jusqu’à prendre la place de l’oxygène sur l’hémoglobine. L’efficacité de le respiration est diminuée, sans compter l’impact du stress de la vie moderne, des chocs émotionnels, … qui engendrent des chutes de tension artérielle, donc de l’oxygénation.

Le manque d’oxygène : l’hypoxie

Ce n’est pas un déficit d’oxygène dans l’air qui provoque l’hypoxie, mais son assimilation insuffisante par les tissus du corps humain.

Conséquences de cette hypoxie

Le manque d’oxygène induit un ralentissement de la production énergétique. Les réactions biochimiques d’assimilation et de transformation des nutriments sont incomplètes. Les déchets, mal éliminés s’accumulent, intoxicant peu à peu l’organisme. Le cerveau et le système nerveux central, gros consommateurs d’oxygène sont les premiers touchés. D’où le déclenchement de plusieurs signaux d’alarme : fatigue chronique, nervosité et défaillance de la mémoire. Si cette situation d’hypoxie perdure, la perte de vitalité ouvre la voie à l’apparition de pathologies, telles que troubles cardiaques et circulatoires, hépatites chroniques, athéroscléroses, voire de maladies plus graves comme le cancer ou la sclérose en plaques.

Conditions de location du bol d’air Jacquier

  • 190€ pour une cure d'un mois
  • 150€ par mois supplémentaire
  • 400 € de caution

    L’avis des scientifiques

    Il peut être utilisé pour notre le bien être. Le Dr Levy, cancérologue, a fait part des ses connaissances à ce sujet. La clinique Labrouste est équipée de dix appareils et les utilise de façon rigoureuse pour les malades en cours de traitement anticancéreux. Le bol d’air Jacquier, intervient sur l’aspect métabolique de la respiration et rétablit la relation énergétique et fonctionnelle avec la cellule. Il s’agit d’une approche originale, naturelle, simple, sûre et fiable. A mis en évidence une importante amélioration du rapport « oxydation » des lipides / oxydation des hydrates de carbone. Une étude importante conduite par une université de Pise pendant huit ans a montré que l’obésité entraîne une dégradation de la fonction respiratoire, tandis que la perte de poids l’améliore.
    L’augmentation de la graisse viscérale réduit l’efficacité de la respiration en diminuant l’amplitude du diaphragme et favorise l’apnée pendant la nuit.
    La réduction de la respiration et l’effet pompe du diaphragme empêche le drainage des membres inférieurs et entraîne la stagnation des liquides interstitiels chargés de toxines. L’augmentation du poids fait que l’on respire moins et que l’on prend encore plus de poids.
    Grâce à une meilleure oxygénation de l’organisme, le bol d’air Jacquier relance l’énergie, base de la santé.


< Précédent